• Anonyme

    oui c'est moi

    Juste pour te dire bonjour ou bonsoir

    Pour te dire tout simplement que je suis heureuse

    Que notre amitié a su dépasser toutes les frontières

    Et qu'aucuns préjugés ne seront jamais présents pour venir la gâcher

    Par des choses insignifiantes qui souvent détruisent

    L'amitié que certains(es) ont mit si longtemps à construire

    Mais, avec nous pas de barrières sociales ou raciales

    Juste la plus belle des amitiés

    Celle que dicte nos coeurs

    Et qui nous rapproche un peu plus chaque jour

    Alors pour tout cela, je te dis merci d'être mon ami

    Merci de ne jamais me juger pour ce que je suis ou devrait-être

    Car je ne veux être qu'une seule chose...

    Ton ami fidèle et sincère pour la vie

    merci pour tout

    ATTENTION LIVRAISON DU JE T'AIME DU SOIR
    ALLEZ C'EST PARTI !!!

    JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME.JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME.JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME. JE T AIME

    JE t envoie cette
    ─♥──────█████─█████─█████─█████─♥──────
    ───♥────█─────█───█─█───█─█────────♥───
    ──────♥─█──██─█─██──█───█─█████──♥─────
    ──♥─────█───█─█──█──█───█─────█─────♥──
    ────♥───█████─█───█─█████─█████─♥──────
    ♥─────────────────────────────────────♥
    ──♥─████──█─█████─█████─█───█─█████─♥──
    ─♥──█───█───█─────█───█─█───█─█──────♥─
    ──♥─████──█─█████─█───█─█───█─█████─♥──
    ──♥─█───█─█─────█─█───█─█───█─────█───♥
    ─♥──████──█─█████─█████─█████─█████──♥─
    ET fini par
    bisous.....bisous...?...Bisous...?...Bisous....?...Bisous????...Bisous...????......?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous.... ...Bisous...?...Bisous...?...Bisous....?...Bisous
    ????...Bisous...????...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous.... ...Bisous...?...Bisous...?...Bisous....?...Bisous????...Bisous...????...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous......Bisous...?Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous.......
    Bisous...?...Bisous...?...Bisous....?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous.......
    Bisous...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous.......Bisous...?...Bisous...?...Bisous....?...Bisous.....Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous.......Bisous...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous.......Bisous...?...Bisous...?...Bisous....?...Bisous......Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous.......Bisous...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous.......Bisous...?...Bisous...?...Bisous....?...Bisous...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous.... ...Bisous...?...Bisous...?...Bisous....?...Bisous????...Bisous...????......?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous.... ...Bisous...?...Bisous...?...Bisous....?...Bisous????...Bisous...????...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous.......Bisous...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous.......Bisous...?...Bisous...?...Bisous....?...Bisous
    Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous.......
    Bisous...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous.......Bisous...?...Bisous...?...Bisous....?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous.......
    Bisous...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous...?...Bisous.